Georgie  ·  show  ·  Théâtre

Georgie dans la pièce de théâtre « Swallow » par Varsity

Bonjour ! Le site Varsity a posté une critique de la dernière pièce de théâtre dans laquelle Georgie jouait le rôle de Sam. Une photo accompagnait l’article, elle est à retrouver dans la galerie.


« Henley a peut-être la performance la plus difficile à donner ».

« Elle offre une performance incroyablement sensible et puissante ».


L’article en entier : Varsity

  

Access All Areas

Bonjour ! Georgie à postée une nouvelle photo d’elle en tant que « Natalie » le personnage qu’elle joue pour le film Access All Areas ! Elle a été photographié par son amie et co-actrice dans ce film Ella Purnell.

  

Projet d’anniversaire 2016 ! (Georgie Henley Life)

Bonjour à tous !

L’anniversaire de Georgie approche très vite (le 9 Juillet) et comme tous les ans, la webmiss qui gère le site www.Henley-Hayward.com (Georgie Henley Life) organise un projet pour l’anniversaire de Georgie. Cette année elle a décider de faire un projet un peu différent des autres années : L’anniversaire et la remise de diplôme de Georgie sont relativement proches (quelques semaines d’écart), elle a donc décidé de faire un projet pour les deux évènements.
Le principe est simple, elle va faire un album avec pleins de messages des fans de Georgie, vous pouvez envoyer des messages d’anniversaire et de félicitations. Tout le monde peut participer.

Comment participer ??

– Votre message doit être en anglais
– Il ne doit pas dépasser 150 mots
– Vous devez signer votre message (prénom, pseudos, initiales)…
– Votre message doit rester positif (rappeller vous que c’est pour son anniversaire!)
Vous devez envoyer votre message avant le 1er juin !

Vous pouvez envoyer votre message via mail, Twitter ou Facebook.

Si vous avez du mal à traduire votre message, vous pouvez me l’envoyer par mail ou sur le Twitter du site : HenleyFrance.
De plus, Georgie à un compte twitter maintenant, faites attention à garder le projet secret, ne la mentionner pas sur vos messages si vous les mettez sur Twitter !

Tous à vos clavier pour écrire un joyeux anniversaire à notre Georgie !

Georgie  ·  Interview  ·  Théâtre  ·  TIDE

Interview de Georgie (article de Varsity)

003

Quels sont tes meilleurs souvenirs de la série Narnia ? Est-ce que tu es toujours en contact avec d’autres membres de la distribution ?

J’étais vraiment jeune quand j’ai commencé à tourner. Quand j’y repense je ne sais plus très bien ce qui est rêve ou réalité. La meilleure journée dont je peux me rappeler c’est quand j’ai eu 9 ans sur le tournage. On tournait en Nouvelle Zélande j’étais partie de chez mois depuis deux mois. Ma mère était avec moi, mais mon père et mes sœurs sont venus par avion pour mon anniversaire. On a eu un gâteau spécial et les assistants producteurs ont décoré mon trailer, c’était un moment fantastique. Pour ce qui est de rester en contact, on fait tous des choses différentes, mais dès qu’on peut se voir, on le fait. On a passé tellement de temps ensemble qu’on est forcément proches. C’est génial, je les aime beaucoup.

Qu’est-ce que tu ressens en regardant les films et en te disant qu’une partie de toi jeune a été préservée ?

On a tous des vidéos de nous enfant à la maison, alors on rigole souvent en disant que les vidéos de moi enfant, ce sont les films Narnia. Ma grand-mère adore regarder les films, et mes parents zappent en général sur le premier film à Noël quand ils décorent le sapin. J’ai un peu de mal à les regarder pendant longtemps, mais je peux quand même les regarder un peu parce que je suis tellement jeune de dedans que je n’ai pas l’impression de me regarder moi-même, c’est comme une autre version de moi. Les gens ont une image de moi dans leur tête, c’est bizarre quand on y pense.

Est-ce que tu as grandi en lisant Narnia, et est-ce que tu envisages de rejouer dans un film de fantasy ?

On a lu la série de livres Narnia à l’école et ça m’agaçait parce que je les avait déjà lus à la maison donc on recommençait à l’école. Je lis n’importe quoi maintenant, en ce moment je disserte sur le modernisme américain [mouvement philosophique], mais j’ai hâte de relire par plaisir. J’ai tellement de livres à lire pour mon diplôme que je n’ai même pas le temps d’ouvrir cette nouvelle de F. Scott Fitzgerald que j’ai envie de lire. Pour ce qui est du travail d’actrice, j’ai auditionné pour Narnia à 7 ans et j’ai terminé à 15. Quand tu fais partie d’un projet pendant si longtemps, tu as effectivement peur d’avoir un type. Les rôles qu’on m’a proposés étaient très similaires, je voulais faire quelque chose de nouveau et différent, aller de l’avant et expérimenter tout un tas de nouvelles choses. Je n’ai jamais eu de plan défini. Je pense que certains ressentent le besoin de casser l’image que les gens ont pu se faire d’eux quand ils ont commencé enfants, mais je n’ai jamais ressenti ce besoin.

Quel impact a eu ton implication dans Narnia, sur toi et ta vie, pendant le tournage mais aussi aujourd’hui ?

C’est un peu cliché, mais ça a complètement changé ma vie : j’ai voyagé dans le monde entier et rencontré des personnes formidables. Rentrer à Cambridge était une véritable réussite pour moi parce que j’ai du jongler entre mes études et mon travail, prendre la décision d’aller à l’université signifiait que je ne pouvais accepter que les projets que je voulais vraiment. J’ai décidé que pour les 3 années à Cambridge, je me concentrerait sur l’expérimentation, surtout avec le théâtre, et prendre du temps en dehors de mes activités professionnelles.

Quels ont été tes temps forts sur la scène théâtrale de Cambridge ?

J’ai fait tout un tas de choses. La première année j’ai été Hecuba dans The Trojan Women et un chapelain alcoolique androgyne dans A Clockwork Orange en l’espace de deux semaines. C’est le genre de liberté d’expression qu’on a ici pour exprimer différentes idées. Skylight fut une belle expérience sachant que ça a été organisé si vite et que passer deux heures sur scène est une grosse responsabilité, on ne s’attendait pas aux fantastiques réactions qu’on a eu. Je deviens tellement nerveuse quand je joue, mais je perds les nerfs quand je suis sur scène. Dans un film il y a le côté « pour toujours » qui est aussi terrifiant. Je ne peux pas vraiment dire si je préfère le théâtre ou le cinéma, mais la pression est définitivement différente.

Tu travailles désormais sur ton propre film : Tide. Est-ce que tu peux nous en parler un peu ? Qu’est-ce qui t’as inspiré ?

Tide raconte l’histoire de deux filles qui vivent leur vie : la relation entre elles est très ambigu, on est pas vraiment sûr de qui prend soin de qui, si elles sont amoureuses ou juste amies. C’est difficile à expliquer parce que c’est très visuel, mais ça traite surtout de faire face à l’absence de la personne sur qui on se repose. On l’a tourné l’été dernier, maintenant on le monte, c’est vraiment excitant, j’ai l’impression que tout se met en place. J’ai eu l’idée il y a 5 ans quand je suis allée à la plage de Lytham, St Anne. Depuis l’idée à changé du tout au tout mais m’est toujours restée. Il y a tellement de talent à Cambridge et tellement de ressources dont je voulais tirer le meilleur que je me suis dit « Pourquoi pas ? »

As-tu toujours voulu être actrice ? Quels sont tes plans pour l’avenir ?

J’ai toujours voulu le faire en voyant ma grande sœur jouer, chanter et danser, et Narnia m’a permis de voir que je pouvais en faire une carrière. Je veux continuer à jouer, mais d’avoir eu la liberté d’écrire et diriger à Cambridge a été formidable et m’a fait réaliser que c’est quelque chose que je tiens à poursuivre. C’est difficile pour les femmes d’être prises au sérieux dans cette industrie, donc il faut se lancer et croire en ce que l’on fait. Il faut convaincre que tu as une histoire et un message à passer. Et c’est ce que je veux faire, que ce soit en jouant, et écrivant ou en dirigeant, je veux raconter des histoires qui, sinon, ne le seraient pas.

Source de l’article : Vastity.co.uk
Traduction de l’article par Quarante2minutes (Merci beaucoup!)

Théâtre : Affiche pour Skylight

henley

Bonjour à tous ! Georgie débutera l’année par un rôle dans une pièce de théâtre qui se jouera au Corpus Playroom du 12 janvier 2016 au 16 janvier 2016. Elle interprêtera Kyra, une professeur d’école. Vous pouvez retrouver l’affiche de la pièce dans la galerie :

  

Page 1 sur 2012345...1020...Dernière page »